Comment choisir ses sous-vêtements d'équitation ?

Nota bene : Dans cet article, je m’adresse prioritairement aux filles en connaissance de cause.

L’idée peut paraître farfelue, et pourtant ! Bien choisir sa lingerie pour monter à cheval est primordial pour être totalement à l’aise, éviter les blessures et limiter les échauffements. Et franchement, pas de honte, on sort les culottes de grand mère. Vive le confort ! Votre cheval Tornado s’en fout pas mal que vous ayez des dessous sexy. De toute façon, je ne pense pas que vous aurez calé votre rendez-vous Tinder directement après votre séance d’équitation ! Alors, let’s go, on suit le guide pour un max de confort et donc, une position à cheval optimale !

Quid du haut ?


Pour le haut, privilégiez les brassières de sport qui absorbent vraiment les chocs (souvent appelées shock absorber) et possèdent un bon maintien, surtout si vous avez une forte poitrine. On laisse au placard son soutien-gorge habituel dont les armatures pourraient vous blesser en cas de chute. L’équitation est un des sports qui met le plus la poitrine à rude épreuve, surtout au trot assis où les chocs sont répétés. J’ai une petite préférence pour les brassières dos nageur sans réglages au niveau des bretelles, elles s’enfilent hyper vite et sont ultra agréables. En plus, on ne les sent absolument pas, ce qui est vraiment génial niveau liberté de mouvement. Le mieux est de s’en procurer directement en sellerie. Au moins, vous serez certaines que le produit convient parfaitement à la pratique de l’équitation. N’ayez pas peur de mettre le prix et de comparez les brassières. Opter pour celle offrant le plus de maintien. En général ce type de produit vous coûtera une trentaine d’euros.

Et pour le bas ?


Bannissez la dentelle, le synthétique et les strings, c’est ultra inconfortable et ça peut brûler. Et être mal à l’aise à cheval, cela impacte nettement la position ! Préférez le boxer en coton sans couture ou avec des coutures plates, le must have du dressing de la cavalière ! Si vous êtes cavalière de dressage, si vous montez beaucoup d’heures par semaine, si vous avez la peau sensible ou si vous souhaitez plus de confort, les caleçons masculins peuvent être une super idée, au même titre que les boxers de cyclistes renforcés au niveau de l’assise. En effet, au trot assis, des échauffements peuvent vite se faire sentir, notamment au niveau de l’aine, la partie entre le haut de la cuisse et les parties génitales. Il existe également des culottes renforcées par du gel. Je pense que ça peut être génial car le gel a vraiment un fort pouvoir d’amortissement des chocs. Il existe également des couvre siège en gel pour absorber les chocs.

Que faire en cas de blessure au niveau de l’aine ?

Si votre peau est à vif et irritée après votre séance, désinfectez et nettoyez la plaie puis appliquez une crème apaisante anti irritation type Cicabiafine. Si vous devez remonter le lendemain, n’hésitez pas à vous faire un cataplasme d’argile pendant la nuit et le lendemain, nettoyez le tout, appliquez une compresse et fixez là à l’aide d’une bande cohésive. Ainsi, votre blessure ne sera pas en contact direct avec les frottements.


Et si je sors en concours ?

Attention au choix de couleur si vous montez avec des vêtements blancs. Pensez aux sous-vêtements blancs ou couleur chairs pour plus de discrétion. Et oui les pantalons d’équitation c’est moulant, et parfois un peu transparent!


✨ Abonne-toi ! ✨


Tu as aimé cet article conseil ? 🤩 Abonne-toi pour être averti en premier des nouveaux articles sur le blog et n'oublie pas de me suivre sur les réseaux sociaux !

874 vues