Le goudron, quand l'appliquer sur les sabots de mon cheval ?


Appelé goudron de Norvège ou également goudron de pin, le goudron est pour moi un indispensable de la boîte de pansage bien que son utilisation soit très controversé. En effet, bien utilisé, de temps en temps, sur un dessous de sabot propre, il permet de durcir une fourchette trop molle. Cependant, beaucoup l'utilisent pour traiter des fourchettes pourries, ce qu'il ne faut absolument pas faire car il ne ferait que retenir le trop plein d'humidité dans le sabot ! Voici donc le mode d'emploi du goudron !


L'anecdote


Le goudron de Norvège est obtenu par carbonisation du bois à l’abri de l’air. Il est ensuite distillé pour obtenir un goudron liquide à la forte odeur de fumée. En Norvège, les églises sont recouvertes de goudron pour éviter que le bois ne pourrisse en cas d'intempéries.


Mode d'emploi


En bouteille, en pot, en spray, le goudron existe sous différentes versions. Pour moi, le plus pratique est de loin le goudron en spray (qui ne durcit pas et ne goutte pas partout ! ) et pour l'avoir utilisé avec cette forme avec de nombreux chevaux (et même des chevaux terrorisés du démélant), je n'ai jamais eu le soucis d'un cheval effrayé.


Attention tout de même, le goudron tache énormément !

Le goudron doit toujours être appliqué sur une fourchette bien propre et sèche et uniquement sous le sabot (sole et fourchette) comme celle présentée ci-dessous. Il ne faut jamais utiliser de goudron sur la paroi extérieure.




A quoi sert le goudron ?


Le goudron protège le pied de l'humidité, il assèche le pied, l'assainit et prévient le pourrissement grâce à ses propriétés antibactériennes.


Quand l'appliquer ?


Généralement, le goudron est davantage utilisé en hiver.