Prendre un cheval en demi-pension, en quart ou en tiers de pension


Tu rêves d’avoir un cheval rien qu’à toi mais tes parents ne veulent pas, tu n’as pas forcément les moyens, le temps, l’espace nécessaire pour l’accueillir ou tu n’as un niveau suffisant pour bien t’en occuper ? As-tu pensé à prendre un cheval en demi-pension ? Une chouette formule ! Ayant eu quatre demi-pensions de différents types, dont un super frison en ce moment avec une propriétaire au top, je t’explique !


Une demi-pension c’est quoi ?


La demi-pension, c’est s’occuper et pouvoir monter d’un cheval comme s’il était le tien alors qu’il appartient à un autre propriétaire. En fait, c’est un peu avoir tous les avantages sans les inconvénients. Il existe des demi-pensions avec le club ou avec un propriétaire particulier. Que ce soit l’un ou l’autre, tu peux te retrouver seul à t’occuper du cheval ou bien le partager (soit avec les cavaliers du club, un ou plusieurs demi-pensionnaires ou bien le propriétaire du cheval). Tous les cas de figures sont possibles !


Avant de te lancer


Avant de te lancer à la recherche du cheval idéal, détermine bien :

  • Le secteur : inutile de prendre un cheval en demi-pension trop loin de chez toi, et surtout si tu n’as pas le permis !

  • Le temps que tu auras à consacrer à ton futur cheval : le soir en semaine, le mercredi aprem ou uniquement le week-end ?

  • Tes envies : souhaites-tu faire des concours, progresser en dressage ou faire de la randonnée ?

  • Ton budget : détermine une fourchette de prix en fonction de ce que tu peux te permettre.



Les types de demi-pensions

  • Demi-pension : généralement 3 à 4 fois par semaine

  • Tiers de pension : généralement 2 fois par semaine

  • Quart de pension : généralement 1 fois par semaine

Quelque soit le type de demi-pension choisi, il est nécessaire d’établir un contrat (il existe plein de modèles sur internet) pour mettre les choses bien à plat et éviter les problèmes. Ainsi, tu fixes les jours où tu montes le cheval et ce que tu as droit de faire avec. Par exemple, si tu prends un quart de pension, tu montes le samedi et le dimanche et le propriétaire s’occupera du cheval le reste de la semaine en lui laissant 1 ou 2 jours de repos. Si tu recherches un cheval uniquement pour les vacances scolaires, cela est tout à fait possible, tu peux toi-même le proposer à un propriétaire en répondant à son annonce !



La durée d’une demi-pension


Là encore, c’est à la carte. Si tu veux prendre un cheval en demi-pension pendant 6 mois ou 3 ans, tout est possible. En général, la plupart des contrats sont de 1 an renouvelable, cela dépend si le propriétaire souhaite continuer l’aventure au bout d’un an. Si tu dois partir faire tes études ailleurs par exemple, il est nécessaire de bien stipuler dans le contrat que la demi-pension peut s’arrêter à tout moment (avec un préavis de départ bien entendu). Par exemple, tu envoies une lettre recommandée au propriétaire datée du 1 octobre pour annoncer que tu souhaites arrêter ta demi-pension le 1 novembre. Le propriétaire peut faire de même de son côté s’il souhaite arrêter avant la fin du contrat. Facile non ?